Des éleveurs de chèvres inquiets de la venue de 25,000 Syriens

Le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec (SPCQ) à dénoncer ce matin la venue prochaine de 25,000 réfugiés Syriens au Canada qui représenterait « une menace élevée » à la sécurité de leurs troupeaux de chèvres.

Jeanne Rochefort, porte-parole de l’organisation, se dit outrée de n’avoir pas été concerter par le gouvernement fédéral avant de prendre une décision sur le sujet.

« Les Syriens, les Syriens! C’est bien beau les Syriens, mais c’est qui qui va protéger nos chèvres quand ils vont être là? » demande-t-elle, visiblement troublée.

« On le sait bien ce qu’ils font avec les chèvres dans cette religion-là! C’est pas un secret de polichinelle! » lance-t-elle, alarmée.

chevre-deux

Le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec (SPCQ) craint que les chèvres ne deviennent des « proies sexuelles » de certains Syriens aux moeurs rustiques

Des craintes non fondées?

Certains spécialistes avouent que de tels incidents de bestialité sont rares, quoique parfois inévitables.

« C’est sûr que quand t’es laissé à toi-même dans le désert avec un troupeau de chèvres, la solitude et l’ennui peuvent pousser à certaines expériences inusitées » estiment la sexologue Andrée Fortin.

« Mais il ne faut pas penser que tous les musulmans voient les chèvres comme des objets sexuels, de tels actes sont contre leur propre religion et une telle conduite bannie par le Coran » explique-t-elle. « Du moins, je l’espère! » affirme-t-elle, incertaine.

Des préjugés qui demeurent fortement répandus

Malgré le manque de statistiques et d’études sur la pratique de la bestialité au Moyen-orient, les préjugés dominent encore dans la population.

« Si j’en pogne un qui fait des cochonneries avec Biquette, il va manger du plomb dans les fesses, ça je te le jure! » lance Gédéon Gignac, tout en montrant son pistolet à notre reporter.

« J’ai déjà un employé qui s’est essayé à faire des saloperies avec une de mes chèvres et un pot de beurre de peanut, pis il est reparti en ambulance avec une couille en moins! » se souvient l’éleveur caprin à propos de l’incident qui avait défrayé les manchettes locales à l’époque.

Plus de 500 membres et 1,200 chèvres sont attendus mardi devant le Parlement pour démontrer leur mécontentement, a confirmé ce matin un porte-parole du Syndicat des producteurs de chèvres du Québec.

19 Comments on "Des éleveurs de chèvres inquiets de la venue de 25,000 Syriens"

  1. Je comprends bien le mécontentement des *Éleveurs* de chèvres mais les musulmans n’ont pas le choix de faire l’amour au bétail. C’est de cette façon qu’il produise la viande halal. Il faut remplir d’amour une bête, pour que celle-ci produise de la viande halal. J’ai moi-même été baiseur de bétail pendant plus de 38 ans et j’ai eu de merveilleuses condition de travail lors de cette carrière, avec un très bon salaire . Donc, il faut prendre ca du bon coté ils vont faire ça gratuitement.

    • sa fat vendre des bottes a tuyaux hihi

    • Ark chu mieu de pas manger de la viande de meme passe qui von voir mon poin tel jure

    • Crisse chu insulter raid faux ete sale en osti pour manger du sprem ou benon une femeele pas pareil la

    • fuckyouidiot | 23 novembre 2015 at 5:20 |

      faut tu etre stupid puis ca c des chose que journal de montreal post >? hahahaha band de racist stupid my god coment vous et des imbecile tha fuck

    • Stéphane Gratton | 23 novembre 2015 at 6:49 |

      Pourriez vous éviter de sacrer svp, mes enfant visite le journal et je ne veut pas qu’ils aient de mauvaise influence, merci

    • la source est du « journal de mourréal » un site qui fait paraitre des nouvelles aussi fausses que farfelus ..

    • Je ses que se journal dis souvent des menteri mes la ses vrai pas toujour faux dans ce journal.

    • Homère Simpson | 21 décembre 2015 at 11:04 |

      Grâce à vous, je suis maintenant végétarien.

  2. Cet article frôle la discrimination. On ne peut pas confondre les syriens avec des chèvres puisque les chèvres ne portent pas de voile ni de turban.

    • Judas Szperje | 23 novembre 2015 at 6:20 |

      Les chèvres sont des créatures de l’enfer. C’est écrit dans la Bible.
      La preuve? Leurs cornes et sabots fourchus. Stu!

      Il faut exterminer les chèbres vlasphématoires afin d’accueillir nos soeurs syviennes (les frèves j’m’en fout j’suis hétévo).

      Construisons tous de TRÈS GROSSES tapettes à souris pour éliminer les chèvres!

      Avec le flic, je poullai m’acheter un nouveau claliel. Clisss!!

  3. Bravo! Protégeons nos chèvres. Elle le méritent bien.

  4. Chu pas arabe moer pie jme pogne des cheve pareil tant mieu si y na dautre moi jva me faire des amid

  5. JEAN MARIE CHAMPAGNE | 23 novembre 2015 at 1:49 | Répondre

    PAS FORT TON AFFAIRE BESTIALITÉ QUI MÉRITERAIT LA PRISON ET NOURRIT AU PAIN ET Â L’EAU LE RESTE DE TES JOURS AFIN DE COMPRENDRE MIEUX LA LOGIQUE.

    • BONNE IDÉE LA PRISON À VIE CEST COMME ÇA QUE LA SOCIÉTÉ VA SEN SORTIR CEST PAS AVEC LA PONCTUATION ET LES LETTRES MINUSCULES QUONT VA VAINCRE LES MUSULMANS

    • Alexis Ruel | 23 novembre 2015 at 6:43 |

      IL FAUX PARLER HAUT ET FORT POUR FAIRE PASSER LE MESSAGE SA AUCUN BON SANS….. LES HOSTI DE TAMOULES ILS ON PU DE LIMITE NON SEULEMENT ILS FONT EXPLOSE LES GENS MAIS LA ILS FOURRE DES CHEVRES LES TABARNAK DE DEGUELACES

    • Ls nouvelle vient du « journal de Mourrésl » et non pas du journal de Montréal, ce site répande des nouvelles fausses et farfelus

    • AH MERCI JE CROYAIS QUE TOUS LES SYRIENS ENCULAIENT DES CHÈVRES POUR DE VRAI OH MON DIEU MERCI DE MAVOIR DIT QUE CÉTAIT PAS UNE VRAIE NOUVELLE QUI LEUT CRU

    • oui cé vrai Louis

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée