Elle contracte la rage en lisant une chronique de Richard Martineau

Montréal | Une jeune femme aurait été transportée d’urgence tôt ce matin à l’Hôpital général de Montréal alors qu’elle souffrirait de symptômes similaires à la rage, croient les experts.

Des membres de la famille affirment que ce serait après la lecture d’une chronique de Richard Martineau dans le Journal de Montréal que les premiers symptômes seraient apparus.

« Tout allait bien ce matin. Elle buvait son café et lisait son journal comme d’habitude, comme elle fait toujours juste avant de partir travailler » acquiesce son conjoint, Jean Létourneau.

«C’est quand elle a commencé à lire la chronique de Martineau que tout a commencé. Elle s’est mise à shaker ben raide, pis après ça, elle s’est mise à voir des islamistes partout!» explique-t-il.

« J’ai pas eu le choix de l’assommer avec le rouleau à pâte, elle me mordait le tibia pis a voulait pu me lâcher » raconte son conjoint, qui aurait appelé une ambulance quelques instants plus tard.

ambulance martineau

Eulalie Tremblay, 29 ans, aurait été emmenée d’urgence à l’Hôpital général de Montréal après la lecture d’une chronique de Richard Martineau

Paranoïa et xénophobie

Le psychanalyste Martin-Eudes Dumoulin déconseille fortement la lecture de tels articles et croit qu’ils pourraient inciter des « gens ordinaires plutôt pressés » à tomber dans la xénophobie et la paranoïa.

« Richard Martineau, c’est un peu comme un éjaculateur précoce. Il voudrait bien réfléchir avant de parler ou d’écrire, mais il est pas capable de se retenir » explique-t-il. « C’est plus fort que lui, il faut que ça sorte » rajoute-t-il.

« C’est un symptôme récurrent chez les gens souffrant de constipation chronique, de démence ou de frustration sexuelle ».

Un autre patient souffrant de symptômes similaires aurait été hospitalisé cette semaine dans la métropole après avoir lu l’un des 200 articles de Sophie Durocher publiés sur Mike Ward dans les dernières semaines.

5 Comments on "Elle contracte la rage en lisant une chronique de Richard Martineau"

  1. Oh mon Dieu

  2. Dire que Martineau ma déjà donné la chiasse après avoir lu un de ses articles…sa l’aurait pu être pire a en lire cet article!

  3. Well. Done.

  4. Ça pas très très bon pour Canada

  5. Moi la dernière chronique que j’ai lu (en septembre 2012) m’a donnée de légères nausées. Mais j’ai tout de suite su que ce n’était pas fait pour moi, c’est trop fort et on ne sait pas trop qui fait la recette. Un peu comme la meth où les vidéos que tu ne veux pas voir (genre des gens qui meurt) qui démarre automatiquement sur facebook.

    Je souhaite un prompt rétablissement à la dame

    Et des lectures constructives

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée