Grave pénurie de nains dans les mines du Québec

Alors que le gouvernement Libéral de Philippe Couillard tente de relancer le Plan Nord et vise à développer l’exploitation des ressources minières du nord de la province, une importante pénurie de nains menace déjà la survie de plusieurs mines existantes à travers le Québec.

Cette main-d’œuvre rare et spécialisée est essentielle au fonctionnement des mines et plus d’une dizaine d’entreprises minières seraient menacées de fermeture si le Québec ne trouve pas rapidement entre 300 et 350 mineurs nains.

« Il y a plein d’endroits dans une mine où un mineur de taille normale ne peut pas aller » nous explique Marcel Leclerc, porte-parole de la compagnie minière Noranda. « On a absolument besoin de nains pour pouvoir être productif et compétitif sur le marché international. En ce moment, nos travailleurs nains vieillissent et il n’y a pas de jeunes pour les remplacer. »

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec a diffusé des publicités dans des médias de nombreux pays afin d'essayer d'attirer des nains dans la province, mais sans trop de succès.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec a diffusé des publicités dans des médias de nombreux pays afin d’essayer d’attirer des nains dans la province, mais sans trop de succès.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Pierre Arcand, s’est toutefois voulu rassurant. Il affirme que son ministère tentait en ce moment de négocier une entente avec la Chine pour faire venir au Québec près de 1500 nains chinois.

« Nous sommes très confiants que nos négociations avec les Chinois vont porter fruit et régler notre problème de nains » affirme le ministre. « Nous allons non seulement pouvoir régler notre manque actuel, mais ça va aussi nous permettre d’aller de l’avant avec le Plan Nord ».

Le ministre doit d’ailleurs se rendre en Chine la semaine prochaine et espère pouvoir conclure une entente durant son séjour.

 

 

5 Comments on "Grave pénurie de nains dans les mines du Québec"

  1. Je suis sur que une partie des nains ont changé de métiers. C’est plus payants de tourner des films sur le seigneur des anneaux ou Donjons et Dragons que de travailler dans un mine et de plus c’est mieux valorisé.

  2. Inquiète, j’ai contacté le SDN syndicat des naims. Il parrait que les jobs de naims de jardins et de naims à lancé ont connu une augmentation salariale de 20% + bonus pas lancé. Alors ils ont changé de métier. Aussi les naims de jardins avec canne à pêche d’origine noir recevraient des poissons gratuits.

  3. Si le gouvernement veut plus de nains dans le nord, il n’a qu’à installer plus de Blanche-Neige à Fermont. Ça règle le problème.

  4. Jacques Tremblay | 25 mai 2015 at 6:09 | Répondre

    Quel mauvais journal. Après avoir sali l’image de Joël Legendre, ils viennent essayer de nous faire croire des sottises comme ça. Méchant torchon de journal ça.

  5. Caroline Charette | 2 septembre 2015 at 10:44 | Répondre

    5p1c’est tu trop grand hihihi je me fait traité de naine depuis toujours et pourtant je sais que les critiques de buss de mines sont souvent tu es trop petite ou peux -tu forcé ou quoi d »autre encore les mautadite bottes à cap il y en n’a jamais de bonne caliter car mes pieds sont trop petits des 6 de femmes alors je me ramasse avec des bottes qui font souffrir le martir et bon il y a tellement de chialage à faire d’une journée il faut que ça ce face hihihi!;)

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée