Grève de la faim: Il succombe à un trip bouffe après seulement 20 minutes

Montréal | Marc Emery, surnommé le « prince du pot », a affirmé hier être prêt à faire une grève de la faim lors de son arrestation.

L’homme de 58 ans accusé de possession et de trafic de 40 lb (18 kilos) de marijuana a vu son projet de grève de la faim se terminer après seulement 20 minutes alors qu’il aurait succombé à un « violent trip bouffe ».

«  Je sais pas c’était quoi l’idée de fumer du Blueberry-Kush avant, c’est genre celui qui me donne le plus les munchies »

– Marc Emery
blueberry

Après avoir fumer 6 joints de Blueberry-Kush, le propriétaire du Cannabis Culture aurait été victime de « violents maux de ventre »

De violents maux de ventre

Se disant victime de violents maux de ventre, un agent du SPVM a dû arrêter la voiture de patrouille en chemin dans un restaurant McDonald pour lui acheter de la nourriture.

« J’étais pu capable de l’entendre brailler, fec j’ai cédé pis on a arrêté au McDo du coin » a bien voulu commenter l’agent Raymond Édouard du SPVM.

« Il m’a demandé 14 Hamburgers crousti-patates-bacon, pis il les a tous mangés! J’ai jamais vu quelqu’un manger de même de ma vie » a-t-il commenté, visiblement surpris.

Rappelons qu’Ottawa a l’intention de déposer son projet de légalisation de la marijuana au printemps prochain. Si tout va comme prévu, la consommation de marijuana à des fins récréatives serait légale en 2018.

5 Comments on "Grève de la faim: Il succombe à un trip bouffe après seulement 20 minutes"

  1. marco dubé alias robert girard | 18 décembre 2016 at 8:19 | Répondre

    pauvre mec!!! il faut mieux le traiter, il a des droits!!!

  2. Depuis qu’il est en prison ca l’air qu’il s’est mis a la pipe. Les autres détenus le trouve particulièrement bien roulé.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée