Il trouve un pneu d’hiver dans sa poutine chez Normandin

Un homme de Québec a fait une découverte pour le moins insolite dans la poutine qu’il s’est fait livré la fin de semaine dernière par un restaurant de la chaîne Normandin.

Louis Nadeau affirme avoir remarqué quelques choses d’étrange dès que le livreur lui a remis sa commande.

« Je la trouvais lourde en criss pour une petite poutine, et le sac était gros comme un sac à vidange! »

Il s’est avéré que le souper qu’il avait commandé à la succursale de la rue Bouvier contenait un pneu et une roue de voiture, tous deux sévèrement abîmés.

« Il y avait un tire d’hiver tout scrap, avec le rim et tout, sur le top de ma poutine! Qu’est-ce que ca crissait là? Tabarnak, leur cuisinier doit être aveugle pour ne pas l’avoir vu! »

M. Nadeau dit envisager de poursuivre le restaurant, affirmant que la négligence des employés aurait pu mettre sa santé en danger s’il avait été moins alerte.

Plus tôt cette semaine, une autre cliente du même restaurant a entrepris une poursuite de 192000$ après avoir découvert un rat dans sa salade.

Ni la chaîne de restauration, ni l’établissement de la rue Bouvier n’ont réagit pour le moments à cette nouvelle controverse.

Il semble cependant évident que Normandin ne pourra pas rejeter la responsabilité sur un sous-traitant cette fois-ci, puisque les poutine sont entièrement assemblées sur place.

5 Comments on "Il trouve un pneu d’hiver dans sa poutine chez Normandin"

  1. Cramponne toi ont mange! lol

  2. super mais pas trop réaliste

  3. Une fois, j’ai trouvé un driving shaft complet dans la saucisse de mon hot dog steamé choux-moutarde de La Belle Province!! Les bearings étaient tout neufs!!!
    En tout cas…, je l’ai rotté longtemps….

  4. Sylvain Cauchon-Brûlé | 13 octobre 2017 at 11:02 | Répondre

    Calvaire c’est pas des farces on peut pu faire confiance à personne ! Mais bon, moi je chialerais pas à sa place; de revendre le pneu sur Kijijii ça va lui rapporter pas mal plus de cash que le prix de sa poutine!

  5. sa m’arrive souvent moi aussi je le comprend

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée