Le violeur de citrouille s’évade de la prison de Bordeaux

Montréal| Rocky Duschene, mieux connu sous son surnom du « violeur de citrouille » pour ses exploits sexuels filmé sur YouTube, s’est échappé du centre de détention provincial de Bordeaux au cours de la nuit dernière.

L’homme, dont le nom se trouve sur la liste des délinquants sexuels à surveiller, purgeait une peine de 18 mois de prison pour une soixantaine d’agressions sexuelles sur des citrouilles, potirons et autres courges.

L’homme de 28 ans aurait réussi à tromper la vigilance de ses gardiens en creusant un tunnel de près de 60 mètres se rendant directement de sa cellule jusqu’à l’extérieur de la prison. Comme il ne lui restait que 9 jours à purger, le risque de tentative d’évasion de sa part était considéré comme très faible et il se trouvait dans une aile à sécurité minimum du pénitencier au moment de son évasion.

M.Duchesne a été trouvé coupable de 64 chefs de nudité publique, 29 chefs d’avoir troublé la paix publique et 21 chefs de grossière indécence en avril 2013, après avoir eu des relations sexuelles en public avec au moins 64 citrouilles. Il aurait entre autres agressé les trois citrouilles d’une résidence pour personnes âgées, en plein milieu de la salle à manger, devant des dizaines de résidents dégoutés. Il était alors déjà célèbre sur le web pour ses nombreuses vidéos sexuelles pour le moins surprenantes.

Après les spectaculaires évasions de la prison Québec, de celle de St-Jérôme et du pénitencier Montée Saint-François, le système carcéral démontre encore une fois son impuissance avec ce nouvel incident.

Des agents de la Sureté du Québec s’affairent depuis ce matin autour de la prison afin de collecter le maximum d’informations sur les moyens utilisés pour l’évasion, ainsi que sur une éventuelle destination de M. Duchesne après sa fuite.

Après les spectaculaires évasions de la prison Québec, de celle de St-Jérôme et du pénitencier Montée Saint-François au cours des deux dernières années, le système carcéral démontre encore une fois son impuissance avec ce nouvel incident. Heureusement, M. Duchesne n’est pas considéré comme un individu dangereux pour la population, mais les milliers de citrouilles décorées qui jonchent les terrains des Québécois pour la fête d’Halloween constituent autant de cibles potentielles auxquelles il pourrait s’en prendre. La Sureté du Québec demande donc à la population d’être particulièrement vigilante au cours des prochains jours.

15 Comments on "Le violeur de citrouille s’évade de la prison de Bordeaux"

  1. Tiens je croyais que c’était un légende urbaine ! Vérifier vos citrouille si y à de la crème blanche n’en faites pas une soupe c’est pas de la chantilly.

  2. À déconseillé jusqu’à ce qu’on retrouve cet individu, de se costumer en citrouille pour la fête d’halloween.

  3. Denis Bella Morin | 13 novembre 2014 at 5:05 | Répondre

    Je suis heureux car je ne consomme jamais de citrouille……

  4. André McSween | 4 mai 2015 at 9:11 | Répondre

    Il parait que plusieurs ont porté plainte.

  5. Bahhh cpas compliquer moi mes citrouilles ctt anee von contenir du heet solution pour les muscle endoloris et bcp de cayenne en huille kil sela tape jva rire en tabarnak mdr

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée