Légalisation du cannabis: Jean Leloup convoqué en tant qu’expert

Le gouvernement du Québec tenait aujourd’hui à Rimouski, la première d’une série de séances de consultations publiques sur l’encadrement de la légalisation du cannabis.

Ces consultations permettront d’entendre des intervenants des milieux communautaires et sociaux, mais aussi un grand nombre d’experts dont le chanteur Jean Leloup, qui a été convoqué pour l’occasion.

Expert reconnu en question de stupéfiants, Leloup s’est dit très heureux de pouvoir s’impliquer pour cette cause qui lui profondément tient à coeur.

« D’habitude, je fais pas vraiment de politique, mais là c’est une question qui me touche personnellement. »

L’artiste excentrique a d’ailleurs livré un émouvant témoignage en faveur d’une légalisation très rapide.

« Je vois vraiment pas pourquoi les gens capotent. Dans mon cas, le pot a sauvé ma vie. Si j’avais pas commencé à fumer, je serais probablement médecin ou astronaute aujourd’hui. »

La Santé publique du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine ainsi que deux groupes communautaires ont également présenté leur point de vue après M. Leloup.

Le projet de légalisation du cannabis du gouvernement Trudeau sème une certaine inquiétude auprès du gouvernement québécois, qui considère que l’encadrement d’un tel projet pourrait poser des difficultés.

D’ici trois semaines, des consultations auront lieu dans six autres régions du Québec, dont Montréal le 7 septembre.

Ensuite, le gouvernement présentera cet automne un projet de loi-cadre régissant la consommation de cannabis au Québec.

La déléguée à la Santé publique et responsable du dossier, Lucie Charlebois, dit ne pas avoir d’autre choix que d’agir aussi rapidement, en raison de l’empressement d’Ottawa dans ce dossier.

6 Comments on "Légalisation du cannabis: Jean Leloup convoqué en tant qu’expert"

  1. Sans être stone,en regardant attentivement la photo de Jhon de Wolf, j’me dis que le pot ça doit-être sont côté féminin qui prend le dessus

    • Parlons de votre posture du pervers du plateau mont-royal qui en longeant les murs des habitations crie l’obscénité aux passants, j’encule tous ce qui bouge. Choix d’un speudo honteux !

  2. Thomas Henri Côté | 10 septembre 2017 at 9:09 | Répondre

    C’est passé date comme nouvelle. En 1990 j’ai joint la coalition. .

  3. Quel émouvant témoignage !!! de quoi faire pleurer une roche !!!

  4. Ouais. Pas le pot qui m’écoeure c’est les grosse bedaines en moto qui sévices en ville pis qui en fume, ça pue le crisss. Des fois y jette leur boches aux mouettes, les maudites mouettes après nous chisesnt su à tête en pensant qu’on est des grosses cordes à linge… Stie, on est pu capable!

  5. gang de cave, le pot ca tue

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée