Les ruines d’un temple maya découvertes près de Sept-Îles

maya-septiles

Sept-Îles | Les vestiges d’une ancienne cité maya auraient été découverts par une équipe de chercheur tout près de Sept-Îles, une découverte qui pourrait radicalement chambouler l’histoire de la région, croient certains experts.

L’équipe d’archéologues de l’université Laval aurait fait la surprenante découverte alors qu’ils étudiaient un site préhistorique près du Lac des Rapides.

« Nous cherchions des traces d’habitation humaine à la fin de la période de la dernière glaciation » explique le professeur Hans Zimmer. « Jamais aurait-on pu croire que nous pourrions tomber sur les ruines d’une ancienne civilisation, possiblement d’origine maya ou aztèque » admet-il.

maya-hans

La découverte de plusieurs ruines près du Lac des Rapides pourrait complètement réécrire l’histoire de la région, croit Hans Zimmer, professeur en archéologie à l’université Laval

L’analyse de certains matériaux de construction laisse croire que ces ruines pourraient avoir été conçues aux environs de 1 500 av. J.-C.

« Nous croyons que ces temples pourraient avoir été construits par un peuple près des Mayas ou des Aztèques, basé sur le style de construction. Ce serait très probable que le temple principal ait été le lieu de sacrifices humains alors qu’une quarantaine d’ossements a été retrouvée dans un puit à quelques mètres du temple » explique Jean-Samuel Tanguay, étudiant au doctorat.

« Il y a un mégalithe de 30 mètres de long et de près de 5 mètres de large qui doit peser près de 80 tonnes selon nos estimations. Cette civilisation disposaient de technologies qui nous sont complètement inconnues. De plus, ces matériaux ne sont pas originaires de la région. Ce type de basalte se trouve seulement à plus de 60 km d’ici, tout cela est très intriguant » assure Jeanne Sançon, une participante bénévole aux recherches.

john-smoke

John Smoke Mishtabit affirme que le « peuple du Soleil » aurait terrorisé et même mangé ses ancêtres

Si la thèse des extra-terrestres est exclue par les spécialistes, certaines légendes innues racontent l’histoire du « peuple du Soleil », ou Akauashteim, des êtres de lumières qui auraient terrorisé et réduit à l’esclavage les populations locales. « Les Akauashteim mangeaient les enfants de nos ancêtres, ils étaient très cruels » nous assure le doyen de la communauté, John Smoke Mishtabit. « Après plusieurs lunes, ils nous ont quittés. Une terrible maladie s’est emparée des leurs et ils sont repartis d’où ils sont venus dans leurs canots de feux » commente-t-il.

L’université Laval procédera à des études plus approfondies dans les semaines à venir alors que l’université de Mexico s’est montrée intéressée à collaborer de façon conjointe sur le projet d’excavation alors que la découverte de ruines mayas ou aztèques aussi loin au Nord demeure une idée « extrêmement fascinante » et qui pourrait « révolutionner notre compréhension des migrations des peuples sur le continent Nord américain » a commenté le professeur Roberto Guadalaja de l’université de Mexico.

15 Comments on "Les ruines d’un temple maya découvertes près de Sept-Îles"

  1. J’ai des descendances Azthèques, et j’ai eu la chance de lire certains scripts traitant de la «conquète du monde bleue». On parle exclusivement des ambitions impérialistes et interventionistes à l’échelle mondial d’une «Super-Union» Azthèque. Il fait donc beaucoup de sens qu’ils aient cherché à installer des cités même au nord de l’Amérique.

    • Soit vous êtes un super troll, soit vous êtes un super con qui se croit super intelligent! Dans les 2 cas, ce n’est pas tellement reluisant.

    • Rose Lépine | 28 juillet 2015 at 12:39 |

      Avec le retrait des glaciers il y a 12000 ans, les peuples d’Amérique Centrale ont suivi l’eau douce vers le nord. Cela leur a permis de profiter du flanc sud des glaciers, offrant les joies du ski, de la luge et des glissades d’eau aux enfants comme aux adultes. À la hauteur de Valcartier, les Incas ont fondé le Village Vacances. Plus au nord, vers Sept-Îles, ils ont été décimés par de voraces maringouins, et ce malgré de nombreux sacrifices humains fait au temple dont parle cet article.

    • Pas si con | 28 juillet 2015 at 1:18 |

      @Mr. RatdeRigez, vous dites « J’ai des descendances Azthèques ». La question que je me pose, vous avez quel âge tabarnak ???

    • Mr. RatdeRigez | 28 juillet 2015 at 7:56 |

      Comme la longévité est dans mes gènes j’ai maintenant 193 ans, mon père, lui est décédé à l’age de 208. Mes arrieres-arrieres-arrieres-arriere grands parents ont assisté à la conquête des Espagnoles, ce qui a mit fin abruptement aux desires impérialistes de mes ancêtres. Tout est dit sur http://www.nouvelordremondial.cc/ à propos de ces scripts.

    • Mélandre Gagnon | 28 juillet 2015 at 9:26 |

      L’article dit qu’ils sont parti dans leurs canots de feu… peuvent pas être aller bien loin, le canots doivent avoir couler avant d’avoir traversé la rivière.

    • JF Lagacé | 28 juillet 2015 at 9:28 |

      Je prend mes vacances la semaine prochaine et je vais aller voir ça bout de viarge

    • ca fait bcp de sense monsieur RatdeRigez

  2. Il y a forcément un lien entre ce temple et l’OVNI récemment retrouvé dans la région de La Tuque. Il était impossible à l’époque de transporter de si grosses pierres sur d’aussi longues distances. À mon avis, il serait prudent de procéder à quelques sacrifices humains, juste au cas, en attendant d’avoir davantage d’information.

    • Il faut appeler la CSST !

    • En effet et ca presse! Il y a pas deux trois pourri de libéraux dans le coin? Ou une bonne centaine d’imbécile qui ont voté pour eux ferait surment l’affaire. Je crois pas qu’ils soit bien regardant sur la qualité des individus quand il s’agit de sacrifices, mais quand même soyons prudent, ajoutons quelques rats dans le lot histoire d’en augmenter la qualité, faut pas niaiser avec.

  3. Selon mes sources ce supposé temple n’était autre que le garage la soucoupe de La Tuque. Les ossements trouvés sont ceux des bouillons composés et servis dans un bol déposé dans la soucoupe.

    • Miam! Du bouillon! Et très beau prénom! J’aimerais bien voir de quoi ta maman à l’air pour te donner un si jolie nom! Anyways salut mon chers tâ de marde…oups bon tu comprends

  4. Quel attrais touristique formidable pour la region de Sept-iles qui en as bien besoin.

  5. Coudonc tremblay | 28 juillet 2015 at 3:35 | Répondre

    Ben oui quand j étais jeune Esteban à chercher les cités d or dans ce coins là.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée