Montréal: Des milliers de panneaux de signalisation illisibles

Montréal | 10,000 panneaux de signalisation produits par la compagnie Xin Hua Xei Chan pour la ville de Montréal comporteraient des fautes de français majeures selon le président de l’organisme Impératif français, Jean-Paul Perreault.

«C’est assez évident quand la compagnie engage des Chinois pour faire le travail de traduction», a lancé le président, furieux. «Voyons donc, même mon caniche Hubert écrit mieux que ça» s’est-il exprimé, avec dégoût.

Un porte-parole du ministère des Transports du Québec rejoint par téléphone nous a assuré ne pas être au courant du problème.

14 Comments on "Montréal: Des milliers de panneaux de signalisation illisibles"

  1. Pas fare sa, écrir autre avec pas de S a la faim

  2. C koi le poblaime? Ont konpran, C sa lin portant

  3. mwé jsépa lyr ni etkrir

  4. Jé compen pa, cé poutant ben lécril

  5. Ces panneaux coûtent très cher à produire, même en Chine. Il faut les utiliser tels quels. Je doute que nos braves étudiants s’aperçoivent de quoi que ce soit.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée