Rage au volant: un camion sans chauffeur fait un carnage à Montréal

Un camion sans chauffeur qui effectuait une livraison au centre-ville de Montréal se serait livré à un véritable carnage ce matin, après avoir perdu patience devant la multiplication des cônes et des bouchons de circulation.

Le poids lourd, un modèle de camion sans chauffeur conçu par Otto, filiale du service de voiturage Uber, était chargé de livrer de la bière dans des commerces de l’île de Montréal.

Le véhicule serait resté coincé pendant plusieurs heures dans les bouchons de circulation et aurait dû effectuer plusieurs détours à cause de travaux routiers, ce qui aurait amené son système informatique à enclencher une procédure d’urgence.

D’après le porte-parole du SPVM, le lieutenant Ian Lafrenière, le véhicule intelligent aurait alors entrepris une série de manœuvres dangereuses à très haute vitesse, fauchant quatre cyclistes et heurtant une vingtaine de véhicules automobiles avant de terminer sa course en emboutissant violemment une voiture.

« D’après les témoins, le camion est viré complètement fou! » explique M. Lafrenière « Il s’est mis à klaxonner comme un hystérique et à foncer dans tout ce qu’il y avait autour de lui. On parle vraiment d’un cas de rage au volant extrême. »

Au total, le carnage du camion a fait 7 morts et 23 blessés, dont cinq seraient dans un état critique.

spvm5

D’après le SPVM, le camion serait « viré complètement fou » après avoir passé des heures dans des bouchons de circulation.

Le fabricant du camion se défend d’être responsable de l’incident, affirmant que les conditions chaotiques du système routier montréalais seraient à l’origine du carnage.

« Rouler à Montréal, c’est tout simplement insupportable, » affirme le porte-parole d’Otto, Jason Miller. « Ça faisait trois heures qu’il était coincé dans les bouchons et qu’il tournait en rond à cause des détours… Même une machine ne peut pas endurer ça! »

Le SPVM a annoncé l’ouverture d’une enquête, qui devrait permettre d’éclaircir les circonstances exactes aillant mené à l’incident.

On n’écarte pas pour l’instant la possibilité que des accusations criminelles soient déposées contre les propriétaires du camion.

6 Comments on "Rage au volant: un camion sans chauffeur fait un carnage à Montréal"

  1. Stéphane Massé | 28 octobre 2016 at 10:37 | Répondre

    voici la preuve que derriere un volant de camion ca prend un humain….

  2. voici la preuve que derriere un écran ca prend un esprit critique….
    Journal de MOURREAL

  3. voici la preuve qu’il n’y a aucune preuve dans ce manque de preuve sans preuve. prouvez moi le contraire avec vos preuves.

  4. Jsuis le seul a qui ce genre de nouvelles fait penser au carnage qui s’est produit à Nice ? ?

  5. L'étudiant qui sort de son cours de philo | 28 octobre 2016 at 11:26 | Répondre

    Quoi t’es encore choqué de ça? Me semble ça fait déjà un boute là…

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée