Samuel de Champlain était une femme, affirme un historien

Une nouvelle biographie du fondateur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, se trouve au cœur d’une véritable controverse, en affirmant que celui-ci était en réalité, une femme.

Se basant sur de nombreux documents historiques retrouvés en France, l’historien québécois Éric Bédard affirme que le vrai nom de l’explorateur aurait été Évelyne de Champlain, une femme accusée de travestisme et de saphisme (lesbianisme), dans le village de Brouage, en 1594.

« Je cherchais simplement à écrire une nouvelle biographie de Champlain, quand j’ai découvert un document affirmant qu’il était mort en 1593, » affirme M. Bédard. « Pourtant, il réapparaît dans les archives un peu plus d’un an plus tard, au moment même ou sa cousine, Évelyne de Champlain, s’enfuit de prison pour échapper à la peine de mort. J’ai trouvé ça vraiment étrange, alors j’ai décidé de creuser, et j’ai découvert de plus en plus de preuves suggérant qu’elle avait effectivement pris sa place, et que c’est elle qui a fondé Québec. »

Au cours de son enquête, l’historien a découvert d’autres indices suggérant qu’Évelyne de Champlain aurait effectivement usurpé l’identité de son cousin, comme ses sérieux problèmes conjugaux et le fait qu’il n’ait pas eu de descendance.

champlain2

L’historien Éric Bédard affirme avoir découvert des documents du 16e et du 17e siècle suggérant que la cousine de Samuel de Champlain aurait pris sa place à son décès et serait la véritable fondatrice de la Nouvelle-France.

Cette imposture pourrait d’ailleurs expliquer de nombreux faits étonnants à propos du fondateur de Québec, notamment le fait qu’aucun portrait de lui n’existe ou le fait que sa dépouille n’ait jamais été retrouvée. »

« Bien des faits entourant Champlain demeuraient difficilement explicables, mais deviennent soudainement logiques, » affirme l’historien. « Pour un homme de son importance, on sait vraiment très peu de choses sur lui, comme s’il y avait eu dissimulation. Ce n’est pas normal que l’on n’ait ni son portrait, ni son squelette. Il est très possible que la supercherie ait été découverte à sa mort, et que les autorités aient décidé d’en camoufler les preuves. »

champlain3

Pour une raison qui demeure obscure, cette gravure de Moncornet représentant le commissaire du roi, Michel Particelli d’Émery, aurait servi d’inspiration au portrait de Champlain.

Il n’existe, à ce jour, aucun portrait authentique de Champlain. Toutes les représentations que l’on en donne sont des faux ou des interprétations.

Il est aujourd’hui admis par les historiens que le portrait que l’on a cru longtemps (depuis environ 1850) être celui de Samuel de Champlain serait en fait celui d’un contrôleur des finances de Louis XIII, nommé Michel Particelli d’Émery.

Il est toutefois de coutume, faute de mieux, de représenter Champlain sous ces traits.

L’emplacement exact du tombeau de Champlain reste également à déterminer, malgré de très nombreuses visant à le retrouver.

D’après M. Bédard, il se pourrait que le corps ait été enterré hors des terres consacrées du cimetière catholique, en guise de punition pour son travestisme.

 

22 Comments on "Samuel de Champlain était une femme, affirme un historien"

  1. Cella veut-il dire que je dois repasser mon histoire du secondaire du a cette nouvelle historique !!?!?

  2. Jle savais

    • Professeur Deboku | 8 septembre 2015 at 5:17 |

      Je vous quitte… J’ai grand besoin d’une théraphie car c’est toujours la même gagne d’imbécile qui commente les nouvelles ici. Plus capable, surtout la grosse épaisse à Ginette

    • Jem Latouche | 8 septembre 2015 at 10:33 |

      Ne partez professeur, je vous en supplie

  3. The evil plan kid | 8 septembre 2015 at 11:16 | Répondre

    Oui mon ultra arrière grand-mère à eu des plaisirs avec celle-ci!

  4. Samuelle De Champlaine | 8 septembre 2015 at 11:49 | Répondre

    Je suis pas morte.

  5. Y disent que les autorités aient décidé d’en camoufler les preuves, plus ça va plus c’est ben pareil. Y n’a qui vont encore chialer sur qu’est ce je va dire chu sure, mais dites vous ben qui en a ben qui ose pas parler pis je vais parler à leur place.

    Premièrement m’a le dire les transvesti y sont laid pas à peu près deuxièment ça parrait tout de suite. troisièment ils vont aller dans les parcs d’enfant pis ça sa m’écoeure du plus haut point quand on parle d’enfant. Cinquièmement ils font des costumes de bain pour homme pis des costumes de bain pour femme, ben c’est comme ça que les couples doivent être aussi, c’est le bon dieu qui a fait ça comme ça pis c’est ben pour une raison, tu besoin d’un dessin?

    Moi il m’écoeure avec leur histoire que les ptites filles peuvent jouer avec les camions pis les ptits gars avec les poupées NENON, ça les mélange toute et après sa fait des adultes mélangé qui veulent s’habiller avec le sexe de l’autre. On en avait pas dans notre temps des histoire de même, c’est ben simple on travaillait on avait pas le temps pis ça sa commence petit et il faut toute de suite les disputer quand ça arrive. Ben NONNNNNNNN les nouveaux parents tappent plus les enfants, et ça je le dit souvent à ma bru, j’aime pas me mêler des histoires des autres mais je me gêne pas j’y dit, entre vous et moi, j’ai pas hériter de la plus fine fine, on se comprend.

    Ma fille asteure, je vous en ai parlé, elle travaille a sécurité la nuit à Place du royaume, j’ai dit Francine fais toi donc pousser les cheveux pis met donc un peu de maquillage, ta de l’air d’un ptit gars desfois c’est pas mêlant. Elle aime pas ça c’est sure quand j’ai dit ça, mais je lui ai dit tu trouveras pas bague a ton doigt amancher comme ça. Ben faut croire qu’il y a un homme qui va a trouvé de son goût un moment donné, en attendant je pris le bon dieu a tout les soirs.

    Ben que je vous dis là, c’est parceque je suis une maman pis si vous voulez pas avoir des transvesti, ben ça commence tout jeune, écouter mes conseils nous autres les personnes âgés ont est plus sage que vous autres.

    Savez-vous pourquoi y a plus de ça à Montréal que par chez nous? Moi je le sais, ta vous autres de voir à ça.

    • calme toi lol ce site est une joke, ya rien de vrai ici hahaha

    • Ginette Tremblay | 8 septembre 2015 at 12:37 |

      Commencez donc par me vouvoyer, pensez pas qu’à mon âge j’ai le mérite. Pis c’est pas un sujet pour faire des jokes plates, tu assez noccent à ton goût, chu encore calme là, mais arrange toi pas pour me fâche tu vas voir que je me laisse pas piler su les pieds, TU CLAIRS?

    • Ginette la Folle | 8 septembre 2015 at 3:44 |

      T’es folle en criss Ginette

    • Wall of text | 8 septembre 2015 at 5:02 |

      Too long; didn’t read

    • Professeur Deboku | 8 septembre 2015 at 5:03 |

      Ginette a tout à fait raison d’exprimer ses idées, même si celles-ci sont complètement faussées par le conditionnement diocésain que cette malheureuse a subi dans sa jeunesse.
      Le fait qu’elle prie tous les soirs une créature imaginaire pour modifier à distance une autre personne à propos d’un sujet qui ne la concerne en aucune façon, n’enlève rien à la valeur de ce qu’elle pourrait apporter à la société et qui n’apparait pas encore très clairement, nonobstant le robuste bagage génétique transmis à sa fille et qui lui a permis de se trouver un emploi très physique.
      C’est un début encourageant.

    • Monsieur Deboku c’est blasphème que vous dites ça ils disent ben un seul dieu tu adoreras et aimeras parfaitement et tu ne jureras pas sur son nom ni dire des mauvais mots. Je vais faire un chapelet pour toi Monsieur Duboku, en tout cas je veux pas rire de vous, mais tu parles d’un nom Duboku, c’est certainement pas Québecois, on a pas ça chez nous.

    • Eille l’english go to english place because you innocent not just litle bit. Tu assez noccent le ptit morveux, il vient nous écrire ça en anglais en pleine face. pis y dit qui li pas, c’est ça prend moué pas pour une épaisse en plus de ça.

    • Professeur Deboku | 8 septembre 2015 at 5:45 |

      Chère Ginette,

      L’orthographe tout à fait française du nom de mes nobles ancêtres fut tristement mutilée par un scribe anglophone qui ne comprenait point l’usage des lettres muettes. Le Marquis Prosper Fesseur de Beaux Culs vint s’établir au Québec aux temps premier de la colonisation. Sous la plume linguicide d’un malappris anonyme de l’époque (hé oui, ils sévissaient déjà), « de Beaux Culs » a été sournoisement transcrit, pour l’éternité administrative, en « Deboku ».

    • Ginette la Folle | 9 septembre 2015 at 10:50 |

      Hey Ginette check : Tabarnak de calice osti que j’m’en criss de toi vieille conne. Je jure au nom de Dieu que t’es une méchante mongole de croire en lui. Voila :*

    • Et en quoi ça te dérange si elle croit en Dieu, c’est vraiment pas de tes affaires.

    • ginette tremblay : gros troll

    • surveille tes propos ginette,je te surveille…

    • ginette sérieux t’es sexiste

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée