Trois-Rivières: Des taux alarmants de sperme retrouvés dans l’eau potable

Trois-Rivières | Des taux anormalement élevés de spermatozoïdes aurait été retrouvé dans l’eau potable depuis le début du déversement par la Ville de Montréal de 8 milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent, une situation  qui inquiète de plus en plus les résidents du secteur.

Raymond Croteau, biochimiste et résident de Trois-Rivières depuis plus de 27 ans, aurait fait cette découverte en analysant le contenu de l’eau du robinet sous microscope.

« Déjà que notre abruti de maire met du fluor dans notre eau quand 90% de l’Europe ont banni ça parce que c’est un poison neurotoxique » lance-t-il, visiblement mécontent. « Et puis là, on est pogné avec de l’eau qui goûte le sperme! Tabarnac, le monde ont jamais entendu parler de ça le jus d’ananas, coudonc!? » a-t-il commenté à notre journaliste.

raymond-

Raymond Croteau, biologiste, aurait découvert des taux anormalement élevés de spermatozoïdes dans l’eau potable de Trois-Rivières depuis que la Ville de Montréal a déversé ses eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent

Des résidents inquiets

Plusieurs résidents se disent inquiets de la situation et demandent aux autorités d’adresser le problème au plus vite.

« C’est pas vraiment le goût qui me dérange » explique Rosalie Deschamps, 44 ans. « C’est juste que j’ai déjà pogné une gonorrhée une fois pis c’était vraiment pas drôle » nous raconte-t-elle. « Je voudrais pas que ça m’arrive encore » admet-elle avec angoisse.

Le maire rassure la population

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a tenu à rassurer la population sur l’état de la situation.

« La situation devrait se rétablir d’ici quelques jours » a-t-il déclaré en conférence de presse. « De toute manière, les spermatozoïdes ne sont pas toxiques à la consommation humaine et serait même une bonne source de protéines » s’est-il voulu rassurant.

Un porte-parole du ministère de l’Environnement du Québec, contacté par téléphone, nous a assuré que le taux élevé de spermatozoïde dans l’eau, soit 15 millions de spermatozoïdes par millilitre, « est impressionnament élevé » mais « inoffensif pour la santé ».

34 Comments on "Trois-Rivières: Des taux alarmants de sperme retrouvés dans l’eau potable"

  1. C bon j’en mange chaque jour

  2. Ça n’a pas de maudit bon sens. Ma fille qui prend sa douche une fois par semaine risque de tomber enceinte de je ne sais qui à cause de cela. En plus, elle est encore vierge à 35 ans. Il faut que le gouvernement fasse de quoi. Les poissons qui boivent cette eau risquent d’enfanter toutes sortes de progénitures. On est à la veille de voir des poissons noirs, avec des turbans ou des anneaux dans le nez!

  3. J’en reviens pas! Est-ce que faire bouillir l’eau peut tuer les spermatozoïdes? Si oui j’espère qui vont faire bouillir le St-Laurent..

    • Non non, M. Coderre a pensé à tout; il ajoutera à l’eau un mélange de cyanure d’hydrogène et d’arsenic concentré. Cela ne manquera pas d’éliminer tout trace de vie indésirable.

  4. Stéphane Gratton | 15 novembre 2015 at 12:06 | Répondre

    J’aurais honte de parler de sperme, penser au pauvre enfant, si vous n’arrêtez pas d’être vulgaire je quitte le fucking site.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée