Trudeau prêt à recevoir 25,000 réfugiés américains si Trump est élu président

Ottawa | Le premier ministre Justin Trudeau s’est dit prêt à accueillir près de 25,000 réfugiés américains au cas où Donald Trump serait élu président des États-Unis en novembre prochain.

Le premier ministre a tenu à souligner l’éventualité d’un exode massif de citoyens américains en sol canadien au cas ou le controversé candidat républicain à la présidence américaine remporterait ses élections.

« Dans l’éventualité d’un exode massif de citoyens américains, le Canada demeurera toujours un pays d’accueil pour les gens victimes de persécution ou fuyant des conditions de vie difficiles » a expliqué le premier ministre en conférence de presse ce matin. « Nous tendons la main aux réfugiés de tous les pays victime de dictatures et de persécution » a-t-il tenu a souligné.

immigration

Le ministre de l’Immigration, l’honorable John McCallum, prévoit accueillir jusqu’à 100,000 réfugiés américains d’ici 2017 si Donald Trump est élu président

Les demandes d’immigrations explosent

Immigration Canada prétend avoir reçu plus de 150,000 demandes d’information relative au statut de citoyenneté canadienne depuis le Super Tuesday où Trump a remporté plusieurs états importants.

« Plus Trump avance, plus on est débordé » assure la porte-parole d’Immigration Canada, Amanda Singh. « Notre budget de 2016 est déjà dépassé, il a fallu engager de la main-d’oeuvre externe pour réussir à traiter toutes les demandes et même là on est loin de suffire à la tâche, mais Ottawa nous a assuré sa pleine collaboration dans ce dossier » rassure-t-elle.

Miley Cyrus prête à quitter le pays

Plusieurs célébrités dont Miley Cyrus, Whoopi Goldberg et Samuel L. Jackson s’apprêteraient à quitter le pays en cas de victoire de Trump.

« Si Trump est élu, ça me rend triste, mais je n’ai pas le choix » a commenté Miley Cyrus au magazine Rolling Stones cette semaine. « Je ne pourrais jamais vivre sous un président comme lui, ce serait comme vivre sous la dictature russe de Hitler » a-t-elle confirmée.

Selon des informations confirmées par le site Hollywoodpq.com cette semaine, Miley Cyrus aurait visité une maison à Terrebonne en fin de semaine et Kanye West à Saint-Jérôme, lundi dernier.

18 Comments on "Trudeau prêt à recevoir 25,000 réfugiés américains si Trump est élu président"

  1. stéphane tremblay | 4 mars 2016 at 12:29 | Répondre

    incroyavble!!1 pis nos refugeié a nous qui dorme dans le rues dans tout ca??! jespere ke troudeau junior va prende la securité en conte…TRUMP connai la securité lui

  2. Martin Riopel | 4 mars 2016 at 12:39 | Répondre

    J’ai entendu dire que dans le cas de civils américains, Trudeau allait faire doubler le temps d’attentes au cas ou les américains demandant résidence en sol canadien seraient capitalistes…

  3. Assez incroyable!!! Il accepte les terroristes de Sirie et maintenant il va accepter les rednecks du KKK des States!!! Fini pour moi le pays de fous!!! Je m’en vais vivre dans un pays où la paix règne, je fais ma demande d’immigrant à la République populaire démocratique de Corée!!! Chow bye les tout-nus!!!

    • Renseigne-toi un peu avant d’écrire des commentaires d’ignorants! Les rednecks comme tu dis sont les conservateurs du pays, donc ils sont ceux qui vont voter pour Trump du parti Républicain. Ceux qui vont vouloir quitter seront les libéraux; le parti Démocrate!

      Pour ce qui est des réfugiées syriens, ils sont ceux qui fuient la violence de ISIS en Syrie, d’où vient le terme »réfugiés ».

      Maintenant tu es libre d’aller vivre dans ta terre d’ignorance where you freaking belong!

    • J’ai de la misère à suivre le degré de trollage des personnes. C’est rendu deep!

    • diana_napoca | 9 mars 2016 at 4:05 |

      Les rednecks du KKK resteront en Amerique,reste tranquille…En Canada viendronmt seulement les Negres,les Hispaniques sans job,les Blancs socialistes faineants qui voteront l’imbecile Bernie et quitteront l’Amerique,les mendiants avec du Passeport americains.

  4. J’espère qu’il (Troud’O)va laisser passer les gens des Premières Nations en premier – ça va être plus facile d’ériger un barrage pour contenir le surplus de nouveaux arrivants…

  5. Philppe Cloutier | 4 mars 2016 at 1:31 | Répondre

    « ce serait comme vivre sous la dictature russe de Hitler »

    En vérité, je pense que la situation ressemble plus à la dictature allemande de Staline.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée