Un bâton de hockey vieux de 5000 ans découvert sur la Côte-Nord

Sept-îles| Des archéologues québécois effectuant des fouilles sur le site d’un ancien village innu datant de près de 5000 ans et situé à 13 kilomètres de la réserve indienne de Maniotenam, ont découvert ce qui semble être le plus vieux bâton de hockey au monde.

L’équipe d’archéologues de l’Université Laval, dirigée par le Professeur Marc Saulnier, a découvert de nombreux objets de la vie quotidienne en os et en pierre comme des pointes de flèches et de lances, des couteaux et même des aiguilles à coudre. Ils ont également eu l’agréable surprise de trouver quelques objets en peaux d’animaux et en bois, dont le fameux bâton, qui sont généralement absents de sites archéologiques aussi âgés. La conservation de ces objets s’expliquerait par la température très froide de la région et le faible taux d’humidité du sol sablonneux.

Certaines flèches ont même été trouvée entière, ce qui est très rare sur un site de cet âge.

Certaines flèches ont même été trouvée entières, ce qui est très rare sur un site de cet âge.

Les archéologues sont restés perplexes lorsqu’ils ont déterré ce qui leur semblait être un bâton de hockey à côté d’ossements humains vieux de 5000 ans. Ils ont cru voir affaire à un objet plus récent et ont effectué divers tests et examens pour  vérifier l’origine du mystérieux bâton. Ils ont alors pu confirmer qu’il datait effectivement de quelque part entre 3200 et 2850 avant notre ère, et que « la palette » semblait portée des traces de sang d’écureuil.

M. Saulnier et son équipe croient que le bâton aurait pu servir lors de la fameuse cérémonie innue du Nipatatshanu, qui signifie « la capture des mauvais esprits ». Cette cérémonie annuelle aurait réuni les hommes de plusieurs communautés, qui aurait alors chassé l’écureuil à l’aide de bâtons rituels particuliers. Le but de la chasse aurait été de frapper les rongeurs afin de les envoyer dans des filets transportés par des chamanes.

Le Professeur Saulnier et son équipe croient que le rituel innu du Nipatatshanu pourrait être à l'origine du hockey.

Le Professeur Saulnier et son équipe croient que le rituel innu du Nipatatshanu pourrait être à l’origine du hockey.

Cette nouvelle découverte suggère que le sport national du Canada pourrait peut-être trouver ses origines dans un ancien rituel amérindien et être beaucoup plus vieux que ce que l’on croyait jusqu’ici. Malheureusement, aucun autre bâton rituel n’a encore été découvert pour venir confirmer cette théorie.

8 Comments on "Un bâton de hockey vieux de 5000 ans découvert sur la Côte-Nord"

  1. Eh ben enfin! on as résolu l’origine du hockey.

  2. J’observe sur la palette du bâton les lettres W M, soit qu’il s’agit du nom du joueur ou encore: cela voulait dire dans un sens comme de l’autre:

    Wow il est parti le mangeur de pinotte!

  3. Henriette Ottawa | 19 novembre 2014 at 9:55 | Répondre

    Selon l’historienne Inout Tshekuan Tshetshi du Labrador Terre Neuve, il s’agirait d’un bâton qui serait à frapper les femmes lorsqu’elle n’écoutait pas

    • C’est bien un bâton de hockey et d’après son apparence il a servi a frapper du crotin.

  4. Je connais un ancien jour de Mineurs des années 60 qui a perdu son hockey. Je vais lui faire le message, surtout qu’il vient de Moisie.

  5. C’est le bâton de Réné Bourque

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée