Un enfant élevé par des crevettes découvert en Gaspésie

Des pêcheurs ont fait une prise plutôt étonnante ce matin dans l’estuaire du St-Laurent, alors qu’ils ont pêché un garçon humain âgé de 5 ou 6 ans.

Hugo Deslauriers et son collègue pêchaient la crevette près de l’embouchure de la rivière Matane, quand ils ont aperçu un enfant en train de nager près de leur embarcation.

D’après M. Deslauriers, le jeune garçon semblait passer la majorité de son temps sous l’eau à suivre les crustacés, revenant à la surface uniquement pour respirer.

« Il suivait les crevettes partout. C’est bizarre à dire, mais c’est comme s’il était un des membres du banc de crevettes. »

Les deux pêcheurs ont finalement réussi à l’attraper dans un de leurs filets et à le remonter à bord.

« Quand on l’a remonté, il s’est mis à gigoter comme un poisson qu’on sort de l’eau. Il avait vraiment l’air de manqué d’air, c’était crissement bizarre. » 

Les deux hommes ont appelé les services d’urgences et ont rapidement regagné la terre.

À leur arrivée au quai, des agents de la Sûreté du Québec et une ambulance les attendaient pour amener le garçon à l’hôpital de Matane.

La Sûreté du Québec à ouvert une enquête afin de déterminer les origines du jeune garçon et déterminer son identité.

D’après le Docteur Bruno Gagné, qui a évaluer l’état de santé de l’enfant, il s’agirait du garçon de 5 ou 6 ans en étonnamment bonne santé.

« Il a fallu le mettre dans le bain pour qu’il se calme, mais à par ça il semble presque normal. Il souffre quand même un peu de malnutrition à force de manger juste des algues et du plancton, mais rien de grave. Le vrai problème, c’est qu’il ne parle pas et ne marche même pas. »

D’après lui, le jeune garçon aurait probablement passé les deux ou trois dernières années de sa vie en compagnie de crevettes, qui l’auraient adopté comme l’un des leurs.

Si c’est bel et bien le cas, ce serait le troisième cas du genre dans l’histoire du Québec.

Le premier enfant élevé par des crevettes serait un certain Onésime Bilodeau au 19e siècle, et le second, la plongeuse Olympique et animatrice, Annie Pelletier, dans les années 80.

 

5 Comments on "Un enfant élevé par des crevettes découvert en Gaspésie"

  1. Min oeil

  2. Tiens, une crevette qui sait écrire!

  3. je pense qu il est le chef de gang des crevettes de Matane
    il y a quelques années lorsque j etais a la peche il est remonter il ma fait signe de patirt de son territoire , je pense que je l ai reconnue d apres votre photo

  4. Voyons donc ! Il serait mort de froid !

  5. Ben voyons donc ! Pauvre ti-pitt, y’a tu du monde qui savent si il va bien ? Il manque un peu d’information, à savoir si une famille d’acceuil l’a reçu, ou bien si il est avec la dpj. ?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée