Un sous-marin nazi de la Deuxième Guerre mondiale découvert dans le lac St-Jean

sub

Roberval| Des plongeurs de la Sûreté du Québec ont participé ce matin, à une délicate opération de récupération d’épave visant à ramener à la surface un sous-marin nazi repéré il y a quelques semaines au fond du lac St-Jean.

Le U-boat avait été repéré pour la première fois par des plongeurs amateurs à la fin du mois de janvier et ceux-ci avaient contacté la SQ. Des archéologues liés à l’Université Laval et des maîtres-plongeurs de la Sûreté du Québec ont été mobilisés sur place pour constater de quoi il s’agissait, et ils ont rapidement compris qu’ils avaient affaire à un sous-marin allemand ayant coulé au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Un navire de récupération d’épave du Groupe Océan, le Océan Soulange, a été mandaté pour renflouer l’épave et la ramener à Roberval, où elle doit être restaurée avant de devenir un navire-musée. L’opération a pris près de 30 heures, mais le sous-marin a pu être ramené sur la berge, sans encombre.

plongee-hiver

Les plongeurs ont dû braver une eau à la température glaciale pour aller attacher des câbles après l’épave en vue de l’opération de récupération.

Le sous-marin a pu être identifié comme le U-411, un navire allemand connu pour avoir participé à la « bataille du St-Laurent » et qui a été porté disparu en 1943. Le Professeur Marc Blanchard, qui dirige l’équipe d’archéologues, croit que le U-boat aurait remonté la rivière Saguenay pour atteindre le lac St-Jean, où il aurait coulé trois navire de pêche avant d’être lui-même coulé par un torpilleur canadien.

« On sait depuis quelques années déjà, que certains U-boat ont remonté des rivières du Québec et du Labrador pour attaquer des cibles industrielles vulnérables » affirme le Professeur Blanchard, « mais on ne pensait pas qu’ils étaient allé aussi loin! Il y avait eu des rumeurs à l’époque concernant un combat naval dans le lac St-Jean qui aurait eu lieu en juin 1943. Des pêcheurs et des vacanciers avait alors rapporté avoir vu des bateaux être coulés, suivi d’une gigantesque explosion sous-marine, mais personne n’y avait vraiment cru. Maintenant, on a une preuve irréfutable que la fameuse « bataille de Roberval » a bien eu lieu! »

La restauration du sous-marin pourrait prendre plus de deux ans, mais une fois celle-ci terminée, le navire-musée pourrait devenir l’une des principales attractions touristiques de la région.

97 Comments on "Un sous-marin nazi de la Deuxième Guerre mondiale découvert dans le lac St-Jean"

  1. edmond robert tremblay | 17 février 2015 at 1:12 | Répondre

    une belle blague,je reste a Chicoutimi, et comment aurat,il fait pour monter du saguenay au lac, impossible y a pas d,écluse

  2. Tout ce qui vient du site internel journal de mourreal et non du journal de montréal cest fake des mensonges that its

  3. comment ont ils transporter le dit ss-marin ??????? le lac est gelé au complet …. Alloooooooo??6???????

    • Y l on trainer en ski doo lollll

    • regarde bien le nom du site. tu comprendras

    • Ils ont pris un séchoir à cheveux

    • Cela c passer en juin 1943,mais pour le reste je trouve çela limite,malgres que je ne connais ni les lieux,ni le fameux journal?

    • Gaétan Gosselin | 24 mars 2015 at 2:54 |

      Ben voyons, le brise glace de la garde côtière Pierre Raison lui s
      a frayé un passage…

    • U-411
      Sunk: November 13, 1942Shipwrecks

      Sinking | Ship Details
      Sank on 13 November, 1942 in the North Atlantic west of Gibraltar in position 36.00N, 09.53W by 4 depth charges from a British Hudson aircraft (Sqn 500/D). 46 dead (all hands lost).

      Date sunk: November 13, 1942
      Place sunk: west of Gibraltar
      Cause: by 4 depth charges from a British Hudson aircraft (Sqn 500/D)
      Loss of life: 46 dead (all hands lost

    • voici ou est le vrais U_411……
      Sunk on 13 November 1942 in the North Atlantic west of Gibraltar in position 36.00N, 09.53W by 4 depth charges from a British Hudson aircraft (Sqn 500/D). 46 dead (all hands lost). (FDS/NHB, June 1988).

  4. c est un fak journsl de mourreal!!

    • Non, s’il vous plait, un peu de respect : il s’agit d’un SATIRE. Aussi, mon brave, i srè ten daprandre lfrenssè

  5. Y a t’il un hitorien pour valider cela

    • Pour commencer U-411 a coulé le long de la côte du Gibraltar 🙂

    • pour finir son explication, regarde le nom du site. montréal et non mourreal…

    • Un historien? Heille toé té chaudron en criss! Pis pas besoin d’experts pour le confirmer…

    • Je suis historien (oui, oui! pour vrai) et il n’y a aucune mention du Lac Saint-Jean ou du Saguenay dans les plans d’Hitler… Il était végétarien, mais clairement pas d’intention de faire de la tarte aux bleuets nazie….

      Bien que l’argument de la tarte aux bleuet nazie suffise amplement à discréditer la « nouvelle », le U411 a sombré au large de Gibraltar (le passage entre l’Atlantique Nord et la Méditéranée).

      Il y a cependant de nombreux cas rapportés de Uboot dans le Saint Laurent et des rumeurs que certains marins allemands seraient débarqués de leur sous-marin au Nouveau Brunswick pour aller prendre une bierre.

      En terminant, j’aimerai le répéter une autre fois parceque c’est le fun à dire: Tarte Aux Bleuets Nazie !

    • si je pouvais je donnerais 1000 points au commentaire de l’historien ^^^^^:) tarte au bleuets Nazi …malade

    • Wayne Healey | 19 février 2015 at 3:07 |

      Ok who’s lying? Anonyme 17 FEB 2015 I think your answer is right… Was sunk off Gibralter…http://uboat.net/boats/u411.htm

    • J’ai bon bac en hiaroire et je valide

    • stephane claveau | 7 avril 2015 at 3:30 |

      va revoir tes classes historien mon cul

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée