Une fillette élevée par des phoques retrouvée en Gaspésie

Rivière-au-Renard|Une jeune fille d’environ 5 ou 6 ans qui semble avoir grandi à l’état sauvage,  a été capturé ce matin par des agents de la faune et des parcs en Gaspésie, et se trouve présentement entre les mains de la DPJ. La fillette avait été aperçu en pleine nature la semaine dernière par un groupe de pêcheurs, alors qu’elle était en train de nager avec un groupe de phoques dans le Golfe du Saint-Laurent

La jeune fille presque entièrement nue et à l’apparence très négligée, était recherchée par les autorités depuis que  sa présence avait été signalée près du parc Forillon la semaine dernière par deux pêcheurs de Gaspé. Des agents de la faune ont finalement réussi à la capturer ce matin, après l’avoir endormi à l’aide de fléchettes tranquillisantes.

« C’était une scène que je ne pensais pas vivre dans ma carrière » affirme Kevin Martin, l’un des agents impliqués dans l’opération de capture. « Normalement, on arrête des braconniers ou on capture des ours qui rôdent autour des villes. Là, il fallait poursuivre une enfant qui nageait avec un groupe de phoques, pour la tirer avec des dards tranquillisants… Je vous avoue que c’était troublant. Au moins, tout s’est bien passé et elle est saine et sauve. » 

Le groupe de phoque avec lequel vivait la fillette, s'est montré excessivement agresif lors de l'itervention des agents, mordant d'ailleurs deux d'entre eux à de nombreuses reprises.

Le groupe de phoque avec lequel vivait la fillette, s’est montré excessivement agressif lors de l’intervention des agents, attaquant avec férocité mordant deux d’entre eux à de nombreuses reprises.

La fillette semble en plutôt bonne santé si l’on considère le milieu hostile dans lequel elle vivait. Elle souffre cependant de plusieurs lésions liées au fait d’avoir passé trop de temps dans l’eau et surtout de divers problèmes liés à la malnutrition. Elle semble avoir complètement oublié toute forme de langage humain, s’exprimant avec des sifflements et grognements. Plusieurs signes suggèrent qu’elle aurait vécu loin de tout contact humain pendant plusieurs années.

La Sûreté du Québec a annoncé qu’elle avait ouvert une enquête pour retrouver les parents et éclaircir les circonstances de la disparition de la jeune fille, qui aurait entre 5 et 7 ans selon les analyses dentaires.

34 Comments on "Une fillette élevée par des phoques retrouvée en Gaspésie"

  1. Si quelqu’un l’adopte ça va coûter cher en poissons, en plus ils pourrons pas l’amené à Marineland elle à peur des épaulard.

  2. Incroyable je ne peux croire à une affaire de même. Mais la vie nous le dira

  3. Esti de journal de mour….. vous faites comme la Christ de viet dans LANCE ET COMPTE ESPÈCE DE POURI JE NE VOUS LIT PLUS

  4. criss que vous etes con,une fillette qui nageais avec les phoques dans le parc forillon,la mer es glée gang d imbécile

  5. Moi je suis sûr que cest vrai.
    Tout est possible dans la visss

    • Dans la visss non. Mais dans le clou oui.

    • Franchement va donc nager avec les phoques demain matin me demande si tu vas être capable d avancer avec la mer glacée comme elle est on est en hiver pas en été

    • Hahaha y en a qui y croit vraiment hihihi vous faites ma journée … Petit conseil soyez moins naïf voyons donc ça paraît que vous venez pas d’ici(gaspesie) …. La mer est gelée fa longtemps qu’elle serait morte d’hypothermie hahahaha ha bonne semaine

    • Gaspesien | 16 mars 2015 at 10:11 |

      Je viens de ce coin, j’ai grandi à Rivière-au-Renard, rien n’est vrai, c’est une grosse joke. Ne croyez pas ces imbécilités s’il vous plaît

    • Alllo!!! Jsuis gaspésienne! Stii cest pas vrai cte journal la..ca prends des con pour croire qui s passe des affaires de même en gaspésie!

    • trop drole | 7 avril 2015 at 11:21 |

      Regarde le nom du site c clairement une joke

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée