Fin de la séparation des familles aux USA: les siamois séparés par Trump pourront être recollés ensemble

Le changement de politique annoncé hier par l’administration américaine qui doit mener à la fin de la séparation des familles d’immigrants clandestins arrêtés aux États-Unis aura une conséquence inespérée sur une famille Mexicaine.

Pablo Enrique Ramirez et Maria Ignacia Sanchez ont été arrêté aux douanes américaines il y a 10 jours en compagnies de leurs filles, Tania et Isabella.

Les deux jeunes filles, des jumelles siamoises rattachés par la tête depuis la naissance, ont alors été non seulement séparée de leurs parents, mais ont dû subir une chirurgie pour être détachées l’une de l’autre.

La procédure, particulièrement délicate et complexe, a duré près de 13 heures mais a finalement permis de séparer les deux fillettes sans complication majeure.

Toutefois, le changement de politique annoncé hier par le Président Trump vient accorder aux soeurs le droit d’être reunie, ce qui nécessiterait une opération encore plus dangereuse.

Madame Sanchez a toutefois expliqué dans une entrevue avec CNN pourquoi il était important pour ses filles d’être rattachées ensemble.

« Elles ont passé toute leur vie comme ça, collée l’une à l’autre. Elles vont probablement déjà garder un traumatisme à cause de cette séparation-là, alors mieux vaut les recoller au plus vite, avant que les dommages soient plus graves. »

Elle affirme qu’elle en voudra toujours au gouvernement américain d’avoir oser séparer ses filles l’une de l’autre sans son consentement.

Le docteur Ron Davidson, qui a séparé les fillettes la semaine dernière, se dit particulièrement inquiet devant l’idée de devoir les rattacher ensemble. D’après lui, les chances de complications seraient extrêmement élevées.

L’administration Trump a annoncé hier qu’elle mettait fin à sa très controversée politique de séparation des familles d’immigrants clandestins.

Cette politique dite « de tolérance zéro » a amener des milliers de mineurs à être détenus loin de leurs parents dans des camps munis de cages grillagées.

Les images de ces camps ont choqué l’opinion publique aux États-Unis et à travers le monde, amenant de nombreuses voix à s’élever contre cette politique.

Après avoir tenté pendant des semaines de marchander avec les Démocrates, l’abandon de cette politique en échange du financement d’un mur avec le Mexique, le Président aura finalement céder devant la contestation.

5 Comments on "Fin de la séparation des familles aux USA: les siamois séparés par Trump pourront être recollés ensemble"

  1. Criss de Trump c’est un esti de fou

  2. Yphok Danslcul | 1 août 2018 at 12:32 | Répondre

    Une autre famille qui va devoir recoller les morceaux.

  3. itor lamoppe - concierge | 3 septembre 2018 at 1:37 | Répondre

    Veuillez les excuser pour cette relâche suite a des fuites de cerveaux … passage a vide pour les auteurs … ils reviendront avec les idées en place, comme d’habitude …

  4. itor lamoppe -concierge | 3 septembre 2018 at 1:41 | Répondre

    Passage a vide pour les auteurs, fuite des cerveaux temporaire ?

    • Berthe -réceptionniste | 3 septembre 2018 at 1:46 |

      C’est permanent chez certains le syndrome de cert-volant, pas fûtés !

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée