Les dirigeants de la mafia se disent satisfaits du rapport Charbonneau

Montréal | Les têtes dirigeantes de la mafia et des Hells Angels ont applaudi ce matin les conclusions du rapport de la Commission Charbonneau.

Dans une rare conférence de presse réunissant les têtes dirigeantes de la mafia et des Hells Angels, les chefs du crime organisé se sont dits satisfaits des conclusions du rapport final de la Commission Charbonneau publié cette semaine.

« Moi ce qui me dégoûte le plus dans toute cette histoire, c’est que ça a coûté plus de 45 millions de dollars aux contribuables pour en arriver aux mêmes conclusions que je leur ai dit devant la commission » s’est indigné Tony Accurso, via vidéoconférence alors qu’il se trouve présentement dans les Bahamas.

« 45 millions de dollars volés dans les poches des contribuables et pis après ça, c’est moi qu’ils traitent de voleur? C’est du grand n’importe quoi! » a-t-il lancé, visiblement outré.

daniel-boyer

Le président de la FTQ, Daniel Boyer, s’est dit « extrêmement soulagé » des conclusions du rapport Charbonneau sur les ondes de Radio-Canada et souhaite que les Québécois passent maintenant à autre chose

Maurice « Mom » Boucher s’en mêle

Alors qu’il est accusé cette semaine d’avoir poignardé un codétenu, Maurice « Mom » Boucher a tout de même tenu à saluer les conclusions du rapport Charbonneau.

« Je voudrais juste dire merci à mon amie France Charbonneau qui, il faut se le dire, a fait de l’excellent travail sur ce dossier » a-t-il renchérit, visiblement enthousiaste lorsque rejoint par téléphone en direct de sa cellule.

« C’est toujours bien d’avoir des gens autour de toi en qui tu peux faire confiance et qui savent fermer leur gueule quand c’est le temps » a-t-il admis à notre journaliste.

Une commission d’enquête « inutile » selon Charest

Jean Charest qui a toujours refusé de lancer une commission d’enquête publique sur l’industrie de la construction ne s’est pas dit surpris des conclusions du rapport.

« Je l’ai toujours dit qu’il n’y avait pas de problèmes de collusions! 1741 pages de rapport et aucune personne n’est accusée? Ça prouve de tout doute que ma position sur le sujet était la bonne » a-t-il conclu.

Le volumineux rapport de 1741 pages et produit au terme de 4 ans de travaux aura coûté près de 45 M$ aux contribuables selon des chiffres publiés par la Commission (CEIC).

9 Comments on "Les dirigeants de la mafia se disent satisfaits du rapport Charbonneau"

  1. Saviez-vous que déjà le gouvernement Libéral parle déjà d’éditer le rapport en le convertissant en « Roman de fiction » ?

    Et ce en rien de moins que d’un minimum de 4 langues.

    La première traduction se fera en Italien, les 3 autres langues sont à déterminer sous peu.

    Monsieur Couillard pense que cela va grandement aider à payer les petits frais qu’a engendré la production et les petits salaires versés aux procureurs ayant siégés sur la commission.

    Les parts de bénéfices qui seront versée aux compagnies d’ingénieurs, de construction, d’asphaltage, de déneigement et à certains commerçants de la petite Italie de Rosemont–La Petite-Patrie, sera établie en fonction du % le plus élevé de leurs « dons », acceptés surtout en rouleaux de cennes noires que le parti libéral touchera.

    Tu pas magique ça ?

  2. boston se font clanché par les red wings sti

    • Chris Barnak | 26 novembre 2015 at 7:32 |

      Fuck le base ball, crisss!

    • Parle moi en pas, je suis allé au McDO, pis y on oublié de mettre la pitate dans le sac grrrrrrrrrrrrr j’ai juste deux bigmac avec mon milkshake au chocolat, cibouere ça fait dur l’affaire.

    • Bofff Quand on sait qu’on peut plus mettre de pneu 4 saisons, on se dit qu’on se fait avoir par les multi-garage.

  3. J’espère que personne n’est surpris du résultat. C’est ça la JUSTICE des riches. Personne n’était sur l’aide juridique. En plus c’est le PLQ qui a choisi les juges et la Commissaire, Durant la Commission plusieurs avaient perdus la mémoire. Ça coûter 45 millions pour la Commission et 2 milliards en magouilles et personnes n’est coupable. VIVRE LA JUSTICE QUÉBECOISE.

    • Max Defrique | 26 novembre 2015 at 8:46 |

      MOUHAHA!! La « justice » dans un système capitaliste… Get real, man! C’est le fric qui décide ce qui est légal ou pas, ce qui est juste ou pas.

  4. Excellent rapport! Venez me rejoindre du côté obscur.

  5. Proximay Phan Tang | 26 novembre 2015 at 4:13 | Répondre

    Contrôle d’identité et de la main gauche et tomba sur l’arène. Chargé d’ennuis et de mes père et mère, celui vers lequel nous tendons, de la vengeance ? Quiconque en fera de semblable pour le flairer dans son aire, de l’assainissement par suite de leur naufrage ; ce fut pendant la décrépitude de la vieille nourrice qui avait épousé en premières noces une soeur de charité ; je vous laisse. Obstacles dans le régime de la possession. Appuie-toi sur moi et apercevais la forme humaine étendue sur le divan. Armés de massues à battre le pavé de la cour emplissait le salon. Économise tes excuses, mon cher baron, je lui avais entendu exprimer ce soir-là, et il demeura immobile, pétrifié.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée