Pénurie de main d’oeuvre: Revenu Québec recherche plus de 2500 vampires

Alors que la saison des rapports d’impôts approche à grand pas pour la majorité des Québécois, Revenu Québec se trouve devant un problème de manque d’employés d’une ampleur encore jamais vue.

Selon des données obtenues par Votre journal par le biais d’une demande d’accès à l’information, un total de 3230 postes seraient vacant au sein de l’organisation, dont 2574 postes de vampires professionnels ou séniors.

D’après le porte-parole de Revenu Québec, Vladimir Von Draculovitch, l’organisme ne pourra pas arriver à combler ses besoins avant au moins deux ans, même en faisant d’incroyables efforts.

« On fait déjà tout ce qu’on peut pour en faire venir de Moldavie et de Roumanie, mais il y en pas tant que ça au chômage, même là-bas. Vous savez, un vampire ça peut garder la même job longtemps! » 

En 2018, l’agence gouvernementale n’a réussi à attirer que 137 nouveaux candidats, dont la vaste majorité provenait d’Europe de l’Est.

M. Von Draculovitch affirme que malgré la pénurie, Revenu Québec tient à faire des efforts pour être « plus inclusif » dans le choix de ses employés, alors que 93,4% des postes de vampire de niveau professionel ou supérieur sont actuellement occupés par des mort-vivants mâles et blancs.

« À part Blade, les vampires noirs c’est vraiment rare! Et les vampires femelles sont souvent moins assoiffés de sang que les mâles, alors travailler pour nous les intéresse pas. Ç’est vraiment dur d’en trouver! »

M. Von Draculovitch affirme que la pénurie de vampire pourrait fortement affecter la capacité de l’agence à réclamer les impôts impayés au moins jusqu’en 2021.

La pénurie de main d’oeuvre qui affecte présentement le Canada et tout particulièrement le Québec affecte de nombreux domaines de l’économie ainsi que de nombreux secteurs de l’appareil gouvernemental.

On compterait ainsi 117 700 postes vacants dans le secteur privé québécois, soit un taux de 4,1 %, selon le tout dernier rapport de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Le gouvernement caquiste a d’ailleurs promis de s’attaquer au problème en faisant venir des immigrants liés aux besoins spécifiques des employeurs.

Dans le cas de Revenu Québec, cette tâche risque de s’avérée ardue et de s’aggraver avec le temps si des efforts particuliers ne sont pas mis en place.

7 Comments on "Pénurie de main d’oeuvre: Revenu Québec recherche plus de 2500 vampires"

  1. Je suis à la recherche d emploie mais pas à 13 de l heures augmenter les salaires

  2. Ça l’a tout simplement pas de bon sang !!!

  3. Justement, Blade il faudrait qu’il se calme un peu, à lui seul il décime un important bassin d’employés potentiels.

  4. Quoi les vampires existent ????????????????????????????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. J’ ai déjà travaillé pour la CSN. JE pense donc être assez qualifié même si je ne suis pas un vampire.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée